Les patrons, mais aussi les employés ne se retrouvent plus dans les personnes qui défendent leurs intérêts. De plus, les consommateurs ne sont plus passifs dans cette économie numérique et rentrent pleinement dans le système d’information de l’entreprise. De ce fait, les entreprises ne sont plus seulement régies par le dialogue entre patrons et salariés, mais doivent aussi inclure cette nouvelle partie prenante dans l’organisation.

En quoi les partenaires sociaux sont bousculés par les Barbares ? Quelles sont les solutions pour remettre à niveau le décalage en terme de représentation mais aussi de compréhension entre ces différentes parties ? Quel est le pouvoir de ces plateformes qui se substituent aux organisations syndicales ?

Dans cette conférence, Nicolas Colin et Oussama Ammar vont décrypter ce panorama avec des exemples concrets de Barbares comme GlassDoor, Alibaba ou encore HomeJoy.

LES BARBARES DU DIALOGUE SOCIAL À CONNAÎTRE