Le secteur de l’agriculture est déséquilibré du fait des nombreuses subventions qui sont accordées. De plus, l’agriculture a une faible marge de manoeuvre et ne propose pas d’offre globale, liquide, ou virale. Les Barbares ont intégré l’agriculture via de nombreuses statistiques, objets connectés et collectes de données.

Comment les Barbares vont-ils pouvoir s’impliquer dans les problématiques agricoles ? Comment les innovations d’Internet Of Things sont-elles intégrées par les agriculteurs ? Comment les pays émergents et les acteurs industriels arrivent à adopter les meilleurs technologies, plus rapidement ?

Dans cette conférence, Oussama Omar va décrypter ce panorama avec des exemples concrets de Barbares comme Solum, IBM ou encore Monsanto.

LES BARBARES DE L'AGRICULTURE À CONNAÎTRE