Le directeur financier a pris une place considérable dans l’organisation et le fonctionnement des grandes entreprises aujourd’hui. Ceci pour plusieurs raisons :
- la globalisation des marchés financiers a accru la pression des investisseurs. Elle a obligé les entreprises à rendre des comptes bien plus détaillés sur l’optimisation de leur financement ;
- la globalisation des chaînes de valeur des entreprises a provoqué une rupture. Le coeur de métier est de plus en plus décentralisé tandis que les fonctions transversales, comme la direction financière, sont de plus en plus centralisées et jouent un rôle déterminant dans le pilotage global de l’activité.

Pourtant, au moment même où la fonction financière semble triomphante, elle a tendance à être invalidée par la pratique financière qui se développe dans l’économie numérique. Les startups, bien sûr, ont des besoins qui leur sont propres et se financent auprès d’investisseurs atypiques, les fonds de capital-risque. Mais lorsqu’elles atteignent une grande taille, elles ne conforment pas pour autant leur fonction financière à celle des entreprises traditionnelles. Au contraire, elles nous aident à découvrir pourquoi les directions financières doivent changer et comment doit se financer une entreprise, même mature, dans une économie en transition numérique.